Serie A : la Juve prend le Toro par les cornes

Par Ugo Curty
2 décembre 2012

Les Bianconeri se sont imposé de belle manière dans le derby turinois. Le Toro a résisté avec brio pendant une mi-temps avant de rendre les armes suite à une expulsion.

Les Grenat ne briseront pas la suprématie de leur puissant voisin dans le derby. Les visiteurs n’avaient plus gagné depuis le 9 avril 1995. Ce premier rendez-vous de la saison ne mettra pas fin à cette longue série. L’expulsion de Glik pour un tacle assassin sur Giaccherini (36e) et la puissance de la Juve auront fait plier la volonté d’un Torino courageux.

Meggiorino manque le coche

Pourtant, les hommes de Ventura étaient parvenus à rejoindre les vestiaires sur un score de parité. Dominé, acculé, le Toro a tenu bon. Il faut dire qu’en face, la Vieille Dame ne réalisait pas sa meilleure performance offensive. Cela laissait quelques espaces à son adversaire qui jouait crânement sa chance. Meggiorini aurait pu ouvrir le score à la 23e minute de jeu. Malheureusement, il ne cadrait pas sa tentative après s’être joué de Bonucci. Le Torino avait alors laissé passer sa chance.

Glik allait précipiter la chute des siens. Sur un ballon anodin de relance, le Polonais découpait par derrière le pauvre Giaccherini (36e). L’arbitre sortait logiquement un carton rouge pour sanctionner ce geste violent. Dans la foulée, Migjen Basha perdait ses appuis et touchait le ballon de la main dans la surface. Le Suisse provoquait un penalty indiscutable (41e). Pirlo manquait pourtant sa tentative, tirant au-dessus. Malgré une forte pression, les locaux ne parvenaient pas à faire tourner la situation avant le thé.

Marchisio, Il Principino

Tout s’est accéléré au retour des vestiaires. L’emprise de la Juventus sur le match a été totale. Irrémédiablement, le couperet se rapprochait pour le Torino. Marchisio battait enfin la défense adverse de la tête. Sur un centre venu de la droite, l’Italien profitait de la lenteur de Darmian pour couper la trajectoire au second poteau (57e). Le plus dur était fait pour la Juve face à un adversaire qui n’avait pas les ressources pour revenir. Giovinco doublait la mise d’une superbe frappe croisée (67e), avant que Marchisio ne réussisse un doublé (84e).

Au final, l’addition est salée pour un Toro méritant. Les Grenat devront se battre pour chaque point afin d’assurer leur maintien d’ici la fin de la saison. La Juve se relance après sa défaite concédée à Milan. Les Bianconeri comptent 5 points d’avance sur le Napoli qui affronte Pescara dimanche à San Paolo. Le choc entre les Napolitains et l’Inter à San Siro samedi prochain promet déjà beaucoup.

Juventus – Torino FC  3-0 (0-0)
Juventus Stadium, 40.042 spectateurs

Arbitres : MM. Rocchi, Manganelli et Tonolini

Buts : 57e Marchisio, 67e Giovinco, 84e Marchisio

Juventus: Buffon; De Ceglie (61e Asamoah), Bonucci, Barzagli, Lichtsteiner ; Pirlo, Pogba, Marchisio ; Giaccherini (46e Bendtner), Vucinic, Giovinco (79e Matri). Entraineur : Angelo Alessio.

Torino : Gillet; Darmian, Glik, Ogbonna, D’Ambrosio; Basha, Gazzi; Cerci (78e Sansone), Bianchi (63e Stevanovic), Meggiorini (40e Di Cesare), Santana. Entraineur : Giampiero Ventura.

Notes : La Juventus sans Caceres (blessé). Le Torino sans Bakic (blessé). Antonio Conte purge son dernier match de suspension. Pirlo a manqué un penalty (41e).

Coup de coins : 15-2 (8-1)

Avertissements : 19e De Ceglie, 21e Basha, 58e Barzagli, 63e Giovinco, 80e Vucinic

Expulsion : 36e Glik

 

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Plus dans Italie, Serie A
Serie A – Migjen Basha : « Le derby ? On en parle 24h sur 24 ! »

La Juventus accueille demain son rival du Torino dans son joyau du Juventus Stadium. Cela sera une grande première pour...

Fermer