¡Golazos! – Épisode 2

Par Quentin Siebman
15 novembre 2012

S’il y a bien un continent qui explose le coefficient de spectacularité cher à Philippe « Doudouss » Doucet, c’est l’Amérique. Alors Sharkfoot a décidé de faire le tour de ses championnats chaque semaine pour vous ramener les golazos les plus savoureux.

Pour ce deuxième épisode, Sharkfoot vous propose non pas dix, mais onze golazos ! Pourquoi ? Parce que « fuck la police », voilà pourquoi. Sinon, on aura du « classique Amérique du Sud » : des coup-francs directs (ou pas), des patates venues d’on ne sait où, et des vidéos de qualité bien pourrie, avec des copyright dégueu en plein milieu. Qu’à cela ne tienne, nous ne pouvions passer à côté de ces bijoux. Cette semaine, honneur à la Bolivie et la Colombie, qui placent deux golazos dans le Top 10… Preuve de notre dévouement sans faille envers toi, lecteur de Sharkfoot, nous sommes allés chercher notre bonheur jusqu’en D2 brésilienne. Eh ouais. Sinon, on fait aussi escale au Mexique, au Chili, en Argentine, au Pérou, en Uruguay et au Costa Rica. Rien que ça.

Le Top 3

#3 – Alfredo Moreno – Tijuana (Mexique)

Dix secondes. C’est le temps qu’il aura fallu à Alfredo Moreno pour ouvrir le score face à Chivas, lors de la dernière journée du tournoi Apertura mexicain. But le plus rapide du championnat, et pas dégueu qui plus est : après un contrôle chanceux, le lob de l’attaquant des Xolos est parfait. Deux minutes plus tard, Moreno offre le second but de son équipe à Riascos, envoyant du même coup Tijuana en Libertadores.

#2 – Rafael Toloi – São Paulo (Brésil)

Quart de finale retour de Copa Sudamericana, l’Europa League locale. Le tenant du titre, Universidad de Chile, se déplace chez le São Paulo de Lucas Moura et Luis Fabiano. Si les deux stars marquent au cours de cette rencontre, chez Sharkfoot on retient surtout le coup-franc de Rafael Toloi, chronométré à 130km/h. Au final, la U rentre à la maison avec cinq buts dans la valise et la queue entre les jambes.

#1 – Eduardo Uribe – Real Garcilaso (Pérou)

Mais que lui est-il passé par la tête ? A plus de 30 mètres du but, Eduardo Uribe lève la tête, voit que le gardien n’est pas du tout avancé et se dit « tiens, la situation est idéale pour tenter un tir impossible ! » Pas si impossible que ça, puisque le gardien reste impuissant par la frappe « Alaintraoresque » du joueur de Garcilaso… Splendide.

Mais aussi…

En Bolivie, l’ami Mauricio Baldivieso s’est signalé par un boulet de canon lors du match nul de son équipe d’Aurora. Et ce n’est pas la première fois que le petit salaud se fait remarquer ! Mais il n’est pas le seul : Jonathan Delgadillo, joueur de La Paz, a inscrit un but similaire. Tout aussi beau, en tout cas. Elías Aguilar s’est distingué au Costa Rica avec son club de Herediano. Andrés Ricaurte, lui, s’est offert ni plus ni moins qu’une copie conforme du premier but de Yoann Gourcuff en Bleu. Mais si, souviens-toi, c’était contre les Roumains. Encore une fois ce sont des jaunes qui prennent, d’ailleurs. Pendant qu’on est dans les remakes, Matías Pérez Garcia s’est offert une « Pauleta » plutôt sympa en Argentine. En Uruguay, la combinaison sur coup-franc de l’équipe d’El Tanque (tu parles d’un nom…) a fait mouche, avec Fabián Canobbio à la finition. Et puis en parlant de coup-franc, celui de Luis Mosquera n’est peut-être pas le plus beau, mais en VO c’est que du bonheur. Enfin, l’action collective de la semaine nous vient du Chili, avec les attaquants de Colo-Colo et Felipe Flores à la conclusion.

Un commentaire

  1. Dagbert Quentin

    15 novembre 2012at13 h 27 min

    Grande articulos di quentino sièbmanès ! Lé Golazos di beaners !

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Plus dans Amérique du sud
Les petits bousculent la hiérarchie au Mexique

La phase régulière du tournoi de Apertura a rendu son verdict au Mexique. Nous connaissons donc les huit qualifiés pour...

Fermer