Serie A – Migjen Basha : « Le derby ? On en parle 24h sur 24 ! »

Par Ugo Curty
30 novembre 2012

La Juventus accueille demain son rival du Torino dans son joyau du Juventus Stadium. Cela sera une grande première pour Migjen Basha, joueur du Toro.

Comme annoncé dans notre présentation de la journée italienne, Turin va vibrer samedi soir. Pour la première fois depuis 4 ans, la capitale piémontaise aura droit à son derby. Ce choc entre deux clubs transalpins mythiques est surnommé le « Derby della Mole » du nom du symbole architectural de la ville, la Mole Antonelliana. Le spectacle promet d’être au rendez-vous entre une Juventus en quête de rachat après sa défaite à Milan, et une équipe du Torino qui rêve de punir son grand frère.

Pour le retour de ce grand classique, deux joueurs suisses sont appelés à s’affronter sur le terrain. Stephan Lichtsteiner (Juventus) attendra de pied ferme Migjen Basha (Torino). L’ancien joueur du Lausanne-Sport s’est confié à Sharkfoot en début de semaine. Entre impatience et anxiété, Basha nous livre ses impressions sur un match particulier.

Migjen, tu joues aujourd’hui au Torino. Qu’est-ce que cela représente pour toi d’appartenir à un club historique du championnat italien?

C’est une belle satisfaction personnelle. Au vu de l’évolution de ma carrière, c’est le plus grand club dans lequel j’ai évolué. À Turin, la pression est élevée. Les tifosi sont exigeants. On sent le poids de l’Histoire ici.

Migjen Basha, Torino

Après avoir participé à la promotion du Toro en Serie A, Migjen Basha commence à s’imposer dans l’élite du football italien. (Photo: Valerio Pennicino/Getty Images)

Quel regard portes-tu sur la Juventus?

Étant un joueur du Toro, c’est surtout un ennemi, d’autant plus à l’approche du derby. Ce sera la guerre entre les deux équipes. Je m’attends vraiment à un superbe match. Nous allons tout donner afin de réaliser une grande performance. Le but est de prendre un point voire plus.
Ces dernières temps, la Juve a connu un passage difficile. L’année dernière, tout cela a changé. Si le club continue sur cette dynamique, il comptera sans aucun doute parmi les meilleures équipes d’Europe.

Comment analyserais-tu la rivalité qui oppose ces deux clubs ?

Le Torino, c’est le club de la ville de Turin. Les gens ici sont très attachés au Toro surtout depuis ce terrible accident d’avion (n.d.l.r. Le drame de Superga provoqua la mort de 31 membres du club le 4 mai 1949). La légende du club est importante.

Cela sera ton premier derby depuis ton arrivée dans le Piémont. Comment abordes-tu ce match ?

Je dois avouer que je suis un peu nerveux. Un derby pareil, dans un stade plein avec 40’000 spectateurs, c’est aussi beaucoup de pression. Je n’ai jamais vécu ça auparavant. Malgré tout, le groupe est très excité à l’idée de ce match.

Le « Derby della Mole » est-il un match à part ?

Oui. Les supporters nous en parlent depuis le début de la saison. En plus, ce sera le premier derby depuis quatre ans, comme le Torino a passé trois saisons à l’échelon inférieur. Cela sera vraiment chaud.

La pression se fait-elle déjà ressentir à quelques jours du choc ?

C’est évident. Cette semaine, c’est monté crescendo. On en parle depuis un moment mais c’est devenu un sujet primordial, 24h sur 24h.

 

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Plus dans Italie, Serie A
Serie A – présentation de la 15e journée : derby en vue !

Plus jamais ça ! Plus jamais de journée étalée sur 4 jours ! Après ce fiasco télévisuel, on espère juste...

Fermer